Le Lycée

Lycée Carriat
1, Rue de Crouy
BP 60309
01000 BOURG EN BRESSE

Téléphone : 04 74 32 18 48
Fax : 04 74 32 18 54
Mail : ce0010016m@ac-lyon.fr
www.lycee-carriat.com

LE LYCÉE CARRIAT, C’EST :

Un Lycée Général et Technologique de 1500 élèves comprenant :

  • Un Pôle Scientifique.
  • Un Pôle Économique et Social.
  • Un Pôle Sciences et Technologie de l’Industrie et du développement Durable (STDI2D)

Un Lycée Professionnel de 300 élèves environ comprenant :

  • Un Pôle Productique.
  • Un Pôle Énergique.
  • Un Pôle Bois.
  • Un Pôle Maintenance Industrielle.

Un GRETA formant environ 1100 personnes par an comprenant :

  • Un Pôle Industriel.
  • Un Pôle Tertiaire.
  • Un Pôle Formations générales.
  • Un Pôle Validation des Acquis de l’Expérience.

HISTORIQUE DU LYCÉE TECHNIQUE JOSEPH MARIE CARRIAT DE BOURG EN BRESSE DÉPARTEMENT DE L’AIN

Le premier décembre 1875 décédait Joseph Marie François CARRIAT, qui, dans son testament, faisait don à la ville de Bourg en Bresse, où il était né, de toute sa fortune.

Voici quelques extraits de celui-ci qui fût le commencement de l’Ancien Carriat.

Je soussigné Joseph Marie François CARRIAT, fais les dispositions suivantes pour qu’elles soient fidèlement exécutées après mon décès.
Je donne à la Ville de Bourg en Bresse (Ain) où je suis né, toute ma fortune, quelle qu’en puissent être la nature et la forme, pour servir à la création, dans cette ville de diverses écoles publiques et gratuites d’art et de connaissances utiles en faveur de la jeunesse des deux sexes de cette localité, sous la dénomination “Institution CARRIAT“

Il sera créé à Bourg en Bresse :

  1. Une école de  musique vocale et instrumentale.
  2. Une école de mathématique, géométrie élémentaire, tenue des livres de comptabilité.
  3. Une école de dessin.

L’institution CARRIAT fut donc fondée le 8 janvier 1882 grâce à ce don de 400000 francs de l’époque.

C’était à ce moment, une petite école fréquentée par 80 élèves, pas d’avantage, mais qui déjà s’était spécialisé dans l’Enseignement Technique.
En 1925 l’école a pris de l’extension, on y compte 160 élèves avec 11 professeurs, plus le Directeur. Une soixantaine d’internes sont logés au Lycée Lalande.

En 1930, l’association avait appelé l’attention du conseil municipal sur l’exiguïté des locaux.

Le conseil municipal décide,  le 20 février 1932, de rechercher un nouvel emplacement pour la future école. Hélas, en mars 1932, la Direction de l’Enseignement Technique faisait connaître que son administration étudiat un projet du type d’installation pour une école de 200 élèves, mais ce projet ne prévoyait pas d’internat.

Le projet complet de reconstruction devait cependant être évoqué le 11 décembre 1932 au cours de la célébration du cinquantenaire de la fondation de l’École CARRIAT.

En décembre 1934, le conseil départemental de l’Enseignement Technique envisageait une construction pour 500 élèves, avec internat pour 200 à 250 élèves. A ces chiffres, il fallait ajouter 400 à 500 jeunes des deux sexes qui suivraient des cours professionnels du soir. Des cours d’artisanat rural auraient lieu deux fois par semaine et seraient donnés à près de 50 agriculteurs.

En 1938, le terrain du “Clos Tardy“ était acquis par la Ville et au lendemain de la libération, le projet arrêté par la guerre, était repris.

Agréé sur le plan technique par les services ministériels fin 1952, le projet était retenu le 7 février 1953 par la loi du plan quinquennal d’équipement scolaire pour une première tranche de 400 000 000 Francs (1953) dont 100 000 000Francs à la charge de la ville de Bourg en Bresse. Après adjudication courant 1954, l’entreprise Maillard et Duclos, de Bourg en Bresse, se voyait confier l’exécution des travaux du gros œuvre. Enfin on voyait la réalisation de cet important projet,  qui pourtant s’avère maintenant insuffisant, dont pourtant la ville de Bourg en Bresse est fière.

Le lundi 23 mai 1955 à 9 heures 30 minutes, une cérémonie très belle dans sa simplicité se déroulait dans le “ Clos Tardy “, à l’occasion de la pose de la première pierre du “ Nouveau CARRIAT “.

CHRONOLOGIE DE 1945 À 2008 DU COLLÈGE TECHNIQUE ET MODERNE CARRIAT AU COLLÈGE AMIOT

1945-1954 : M. Marchon est le nouveau directeur du Collège Moderne et Technique CARRIAT suite au départ à la retraite de Louis Amiot.

1947-1948 : Travaux importants d’agrandissement du bâtiment existant. L’aile centrale est prolongée sur toute sa hauteur, ce qui permet l’agrandissement d’un atelier et de créer de nouvelles salles de classes.

1947 : Création du Centre de Formation Professionnelle placé sur le boulevard des Belges.

1951 : Le Centre de Formation Professionnelle devient un Centre d’Apprentissage annexé au Collège Technique et préparant à plusieurs certificats d’aptitude professionnelle (C.A.P.).

Octobre 1952 : Création d !un internat de 60 places dans le Clos Tardy, rue de Crouy sur le terrain où l’on construira le Nouveau CARRIAT.

1954-1957 : Le responsable du Centre d’Apprentissage, M. Berger devient directeur de CARRIAT.

1954-1955 : 574 élèves sont inscrits au Collège CARRIAT, dont 126 en moderne et 448 en technique. Le Centre d’Apprentissage accueille 211 élèves.

Septembre 1954 : L’internat est transféré à la caserne Brouet car les travaux commencent rue de Crouy.

12 mai 1955 : Cérémonie de la pose pour la première pierre du nouveau CARRIAT rue de Crouy. Les plans du nouveau collège ont été dessinés par les architectes René et Marc Dosse.

27 octobre 1956 : Décès de Louis Amiot.

1957 : Ouverture de l’internat rue de Crouy.

1958 : Première rentrée scolaire des classes du Collège Technique et moderne ainsi que du Centre d’Apprentissage dans les bâtiments du nouveau CARRIAT, rue de Crouy.

1959 : L’ancien CARRIAT devient un Collège d’Enseignement Général.

1963 : Il change d’appellation et devient Collège d’Enseignement Secondaire.

1965 : Il est nationalisé.

1969 :

Le C.E.S. de l’ancien CARRIAT reçoit le nom de Collège Amiot.

2008 : Fermeture définitive de l’établissement.